Plaidoyer pour un océan propre ... et sans compromission

lundi 21 mai 2012
par  AT Pays de Born
popularité : 7%

L’atelier des AT du nord des Landes a fait sa première sortie hier après-midi à Biscarrosse en se rendant à la conférence-débats "Plaidoyer pour un océan propre". Cette après-midi était organisé par le Comité de Vigilance de Biscarrosse, l’Office du Tourisme et la ville de Biscarrosse.

La manifestation fut ouverte par Monsieur Alain Dudon, UMP, Maire de Biscarrosse, Président du Comité de Vigilance et Président de l’office du Tourisme. Donc un grand écologiste engagé derrière son maître qui glapit à l’envie qu’il en a marre de l’écologie.Un petit tour inaugural pour la com (Sud-Ouest Born-TV et FGL), les remerciements, pas les médailles, sauf des paroles à l’endroit de René Capo qui les mérite, et puis s’en est allé.

S’en sont suivis deux exposés de Iker Castège et de Olivier Barrière devant une assistance d’une quarantaine de personnes. Un petit film de Jean Mermod a clôturé avant l’"Appel de Biscarrosse" que personne ne peut pas ne pas signer y compris le Maire de Biscarrosse. Son contenu est tout à fait sucré-salé et conforme à l’ambiance "amilitante" et consensuelle de l’assemblée réfugiée derrière le discours de la science et assommée par lui.

Quand on a un sponsor comme Leclerc et le Crédit Agricole aux logos en bas de l’affiche cet appel ne peut pas être un tract de combat et appeler à la révolution écologique.
Aucun argument interrogeant les politiques publiques dans le creux des échanges ! La question sempiternelle du wharf de La Salie est venu sur le tapis. Je suis intervenu en tant qu’AT en proposant à tous de signer la pétition contre le deuxième wharf projeté dans les Landes, celui qui devrait évacuer les saumures des forages des Salins des Landes si le projet aboutit (hier il n’y avait que 100 signatures au bas de la pétition), en dénonçant les forages de recherche de gaz de schistes (dont les autorisations sont remises sine die) et Vermilion, entreprise canadienne qui a eu des permis de forer en région parisienne et dont une base d’exploitation est installée à Parentis.

Il n’y a pas d’étanchéité entre la terre et la mer dont l’interface est le littoral et "s’enschister" ne peut que contribuer à des kystes marins. Et je n’ai pas parlé du CELM de Biscarrosse dont nous devons bien retrouver les déchets de ses essais dans les profondeurs océanes près des côtes.

Le "Not in my backyard" semble être la devise idéologique du machin organisé tous les ans à Pâques à Biscarrosse. Enfin, le machin a le mérite d’exister, de proposer des arguments, de sensibiliser ;il est porté à bout de bras par René Capo, qui, à force de ne pas vouloir le politiser se fait récupérer par la droite. La seule victoire du comité de vigilance a été d’éviter le clapage en mer des boues du port d’Arcachon. Ces boues, si je ne trompe pas, reposent dans le cul-de-basse fosse du Bassin et sont stockées à terre à Andernos, là où ne sont pas les riches, mais les moins riches, donc les pauvres, condamnés à supporter les pollutions des riches. Ce n’eût pas été une victoire si le site de rétention des boues choisi avait été la commune de Biscarrosse ?

Olivier Barrière a été flottant sur la question des rejets en mer des eaux polluées des crues de l’Uhabia après nous avoir longtemps entretenu du scandale du contrôle de la qualité des eaux de baignade et des reliefs de l’industrie plasturgique qui se baladent dans les océans sous forme de cinq continents supplémentaires. Ancien de Surfrider il n’ignore pas que des conseillers municipaux de Bidart, surfrideriens, ont favoriser ce projet de wharf sous-terrain et sous-marin . Ça ne se voit pas, ça ne sent pas et on surfe dessus. Elle est pas belle la vie ! Je tiens Surfrider Fondation pour une association "Not in my backyard". Mais il en faut : si tous les "Not in my backyardiens " se tenaient la mains avec Leclerc, le Crédit Agricole et leur copains, c’est sûr, nous pourrions l’attendre longtemps la vague de la transition écologique ! Il nous faut combattre nos propres contradictions qui nous polluent si nous ne voulons continuer à pleurer toutes les larmes de sirènes.
Les AT engagent la signature des AT au bas de l’appel de Biscarrosse en se démarquant radicalement du Comité de ... somnolence, en précisant bien qu’ils n’y adhérent pas.

Pendant la conférence deux sites qui ont été cités : www.ermma.fr et www.born-tv.fr . Le premier semble être celui de l’institution où officie Iker Castège et le second celui sur lequel devrait être visible la conférence.


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

mercredi 22 novembre 2017

Publication

522 Articles
17 Albums photo
Aucune brève
Aucun site
8 Auteurs

Visites

98 aujourd'hui
74 hier
216779 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés