Agribashing ou bouc émissaire

lundi 27 janvier 2020
par  Maitre de la toile
popularité : 6%

Suite à la campagne sur la recherche des traces de glyphosate, nous avons été très éton­nés par l’agression que nous avons subie de la part des Jeunes Agriculteurs landais aux travers de leurs deux communiqués de presse :

PDF - 99.4 ko
CP JA3/12/19
PDF - 362.5 ko
CPJA13/01/20

La manipulation est grossière. Comment peut on baptiser une approche aussi peu rigou­reuse, et tellement cousue de fil blanc ? Toute personne un tant soit peu au courant sait parfaitement que la re­cherche directe de glyphosate dans les urines par la méthode qu’ils ont choisie ne peut fonctionner que très rapidement après la mise en contact, et sur des urines du matin plus concentrées. En effet, le glyphosate est dé­composé rapidement (6h chez l’Homme). Par contre, si l’on désire rechercher des expositions sur une pé­riode longue, il faut rechercher des marqueurs que le corps conserve, comme les anticorps. Ces marqueurs montrent l’exposition au glyphosate et (ou) son principal métabolite (dérivé) l’AMPA. Détecter le glyphosate permet de démontrer l’exposition à un pesticide classé cancérogène 2A par le CIRC (Le Centre International de recherche sur le Cancer). C’est la procédure scientifique utilisée par les associations de lutte contre les pesticides. De plus, comme le rappelle le Professeur Narbonne [1], un pesticide est un assemblage de produits chimiques, et certains composants peuvent être plus dangereux que la molécule active. La tentative de dé­nigrement des JA concernant le laboratoire utilisé par les associations n’est elle pas du même type que celle qui consisterait à expliquer que la CRIIRAD est peu compétente dans la mesure des pollutions radioactives. En agissant ainsi,, les Jeunes Agriculteurs ne font ils pas eux même leur propre agribashing ?

Lorsqu’un groupe d’humains se sent menacé, il dispose de plusieurs possibilités pour se défendre. La plus simple, mais aussi la plus inefficace, est la recherche d’un bouc émis­saire. Si à court terme cette technique permet de transférer l’agressivité sur des individus sup­posés plus faibles, elle est extrêmement dangereuse puisqu’elle masque les vrais pro­blèmes, et empêche de trouver de vraies solutions.

Nous nous demandons si la campagne menée par les jeunes agriculteurs des Landes sou­tenue par la FDSEA ne relève pas de cette procédure.

Le monde agricole a subi de très importantes mutations depuis la fin de la deuxième guerre mondiale. Rappelons quelques données essentielles :

  • En 1946, 7,5 millions d’agriculteurs [2] nourrissaient 40 millions de Français (1/5)
  • En 2015 moins 0,8 millions d’agriculteurs en nourrissaient 63 millions (1/70).

Ce sont les gains de productivité qui ont permis cela.

L’INSEE nous indique que la valeur ajoutée de l’agriculture dans la valeur ajoutée de la France n’a cessée de baisser depuis la libération Elle a été divisée par 10 (la donnée cu­mule l’agriculture, la pêche et la sylviculture) [3] :

  • 18% en 1949
  • 1,8% en 2018 En 60 ans, l’INSEE indique que la part effective de l’alimentation dans le budget global des ménages est divisée par 2,3 [4] :
  • 28,4% en 1959
  • 12,8% en 2018

Ces gains de productivité et la progression des revenus des ménages ont ils profité aux agriculteurs, rien n’est moins certain.

La part de la valeur ajoutée reçue par les agriculteurs pour leur production définie par l’Euro-Alimentaire, est divisée par 2 en 20 ans [5] :

  • En 1995, sur 100€ d’alimentation, 12€ constituent la valeur ajoutée revenant aux agriculteurs.
  • En 2015, sur 100€ d’alimentation, 6,3€ constituent la valeur ajoutée revenant aux agriculteurs.

La valeur ajoutée permet à l’agriculteur de rembourser ses emprunts, de payer ses éven­tuels employés, ses impôts, et lui permet de faire vivre sa famille…

Les Amis de la Terre n’ont eu de cesse de dénoncer ces atteintes aux petites et moyennes exploitations agricoles. Est ce de l’agribashing ?

Bien avant les années 2000, notre association lutte contre les OGM et les pesticides en gé­néral. Elle interpelle le monde agricole et les instances publiques sur les pollutions de l’air, de l’eau, les atteintes à la santé, générées par les pesticides dont les agriculteurs sont de très loin les premiers utilisateurs. Dans le même temps, consciente des énormes diffi­cultés des petits agriculteurs, l’association est porteuse de solutions d’avenir éprouvées.

Quelques faits récents parmi d’autres :

  • Dès 2007 : participation à la création de plusieurs AMAP.
  • Dès 2010 : démystification des agrocarburants, fausse solution pour l’agricul­ture.
  • Dès 2011 2012 : lutte active contre les épandages aériens.
  • Dès 2016 : interpellation sur la pollution de l’eau potable par les pesticides dont les Chloroacétamides 80 000 Landais consomment, ou ont consommé, une eau non conforme à la loi.
  • En 2019 : participation à la recherche des résidus de glyphosate dans les urines.
  • En 2019 : nouvelle interpellation des instances sur la non recherche dans l’eau potable de 14 des 20 pesticides les plus achetés par les agriculteurs Landais, dont le plus acheté le métam soduim interdit en 2018. Si nous en croyons les JA (Jeunes Agriculteurs) landais et leurs amis de la FDSEA, tout ceci n’est que de l’agribashing. Autrement dit, dénoncer des dérives dangereuses pour la santé, pour l’environnement, agir contre la financiarisation de l’agriculture, proposer des solutions alternatives fonctionnelles, basées sur une alimentation bio en circuit court, participerait à la création d’une image négative du monde des petites et moyennes sur­faces agricoles.

Nos Jeunes Agriculteurs, avec leurs aînés de la FDSEA ou FNSEA, ne feraient ils pas mieux d’envisager leurs problèmes de manière rationnelle que d’essayer de trouver un bouc émissaire chez leurs soutiens, et amis, militant comme eux pour une agriculture du XXI° siècle ? Comme eux nous sommes concernés par leur avenir.


[3Insee, comptes nationaux - base 2014.

[4Source : Insee, comptes nationaux - base 2014.

[5htps ://observatoire-prixmarges.franceagrimer.fr/Pages/default.aspx


Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 13 juillet 2020

Publication

615 Articles
17 Albums photo
Aucune brève
Aucun site
8 Auteurs

Visites

53 aujourd’hui
124 hier
396629 depuis le début
7 visiteurs actuellement connectés